Scroll to navigation

LSBLK(8) Administration Système LSBLK(8)

NOM

lsblk - Afficher les périphériques bloc

SYNOPSIS

lsblk [options] [périphérique ...]

DESCRIPTION

lsblk affiche des renseignements sur tout ou partie des périphériques bloc disponibles. La commande lsblk lit le système de fichiers sysfs et udev db pour obtenir des renseignements. Si ce dernier n’est pas disponible ou si lsblk est compilée sans la prise en charge d’udev, alors elle essaie de lire les ÉTIQUETTES, les UUID ou les types de système de fichiers à partir du périphérique bloc. Dans ce cas, des permissions de superutilisateur sont nécessaires

La commande affiche tous les périphériques bloc (sauf les disques RAM) au format arborescent par défaut. Utilisez lsblk --help pour obtenir une liste de toutes les colonnes disponibles.

La sortie par défaut, ainsi que la sortie par défaut avec les options comme --fs et --topology, est susceptible d’être modifiée. Ainsi, autant que possible, vous devriez éviter d’utiliser les sorties par défaut dans les scripts. Définissez toujours explicitement les colonnes attendues en utilisant --output liste_colonnes et --list dans les environnements nécessitant une sortie stable.

Remarquez que lsblk pourrait être exécuté au moment où udev n’a pas encore tous les renseignements sur les périphériques récemment ajoutés ou modifiés. Dans ce cas, utiliser udevadm settle avant lsblk est recommandé pour synchroniser avec udev.

OPTIONS

-a, --all
Afficher aussi les périphériques et les disques RAM vides.
-b, --bytes
Afficher la taille (colonne SIZE) en octet plutôt qu'en format lisible.
-D, --discard
Afficher des renseignements sur les capacités d'abandon (TRIM, UNMAP) de chaque périphérique.
-d, --nodeps
N'afficher ni les périphériques esclaves, ni les porteurs. Par exemple, lsblk --nodeps /dev/sda n'affiche que les renseignements relatifs au périphérique sda.
-E, --dedup colonne
Utiliser colonne comme clé de déduplication pour un arbre de sortie. Si la clé n’est pas disponible pour le périphérique ou que le périphérique est une partition et que le périphérique parent du disque en entier procure la même clé, alors le périphérique est toujours affiché.

Le cas d’utilisation habituel est de dédupliquer la sortie de périphériques de systèmes multi-chemins, par exemple, avec -E WWN.

-e, --exclude liste
Exclure les périphériques indiqués par une liste de numéros majeurs séparés par des virgules. Remarquez que par défaut, les disques RAM (majeur=1) sont exclus par défaut si --all n’est pas précisé. Le filtre n’est appliqué qu’aux périphériques de premier niveau. Cela peut prêter à confusion pour le format de sortie --list où la hiérarchie des périphériques n’est pas évidente.
-f, --fs
Afficher des renseignements sur les systèmes de fichiers. Cette option est équivalente à -o NAME,FSTYPE,LABEL,UUID,FSAVAIL,FSUSE%,MOUNTPOINT. Les renseignements officiels sur les systèmes de fichiers et les RAID sont fournis par la commande blkid(8).
-h, --help
Afficher l’aide-mémoire puis quitter.
-I, --include liste
Inclure les périphériques indiqués par une liste de numéros majeurs séparés par des virgules. Le filtre n’est appliqué qu’aux périphériques de premier niveau. Cela peut prêter à confusion pour le format de sortie --list où la hiérarchie des périphériques n’est pas évidente.
-i, --ascii
Utiliser des caractères ASCII pour le formatage d'arborescence.
-J, --json
Utiliser un format de sortie JSON. Il est fortement recommandé d’utiliser --output et aussi --tree si nécessaire.
-l, --list
Produire une sortie sous forme d’une liste. Cette sortie ne procure pas d’informations sur les relations entre les périphériques et, depuis la version 2.34, chaque périphérique est affiché une seule fois si --pairs ou --raw ne sont pas précisés (les sorties analysables sont entretenues d’une manière rétrocompatible).
-M, --merge
Regrouper les parents de sous-arborescences pour un affichage plus lisible pour les RAID et les périphériques multi-chemins. Une sortie arborescente est nécessaire.
-m, --perms
Afficher des renseignements sur les propriétaire, groupe et mode du périphérique. Cette option est équivalente à -o NAME,SIZE,OWNER,GROUP,MODE.
-n, --noheadings
Ne pas imprimer de ligne d'en-tête.
-o, --output liste
Indiquer les colonnes à afficher. Utilisez --help pour obtenir une liste de toutes les colonnes disponibles. Les colonnes peuvent modifier l’affichage arborescent. Le comportement par défaut est d’utiliser l’arborescence pour la colonne « NAME » (consulter aussi --tree).

La liste de colonnes par défaut peut être étendue si liste est indiquée sous la forme +liste (par exemple, lsblk -o +UUID).

-O, --output-all
Afficher toutes les colonnes disponibles.
-P, --pairs
Produire la sortie sous la forme de couples clef="valeur". Les lignes de sortie sont toujours ordonnées selon les dépendances. Tous les caractères potentiellement non sûrs sont protégés de façon hexadécimale (\xcode).
-p, --paths
Afficher les chemins complets de périphérique.
-r, --raw
Produire la sortie au format brut. Les lignes de sortie sont toujours ordonnées selon les dépendances. Tous les caractères potentiellement non sûrs sont protégés de façon hexadécimale (\xcode) dans les colonnes NAME, KNAME, LABEL, PARTLABEL et MOUNTPOINT.
-S, --scsi
N’afficher que les renseignements sur les périphériques SCSI. Toutes les partitions et les périphériques esclaves et porteurs sont ignorés.
-s, --inverse
Afficher les dépendances selon l’ordre inverse. Si une sortie --list est demandée, alors les lignes sont toujours ordonnées selon les dépendances.
-T, --tree[=colonne]
Imposer le format de sortie arborescent. Si colonne est précisé, alors une arborescence est affichée dans la colonne. Par défaut, c’est la colonne NAME.
-t, --topology
Afficher des renseignements sur la topologie du périphérique bloc. Cette option est équivalente à -o NAME,ALIGNMENT,MIN-IO,OPT-IO,PHY-SEC,LOG-SEC,ROTA,SCHED,RQ-SIZE,RA,WSAME.
-V, --version
Afficher le nom et la version du logiciel et quitter.
-x, --sort colonne
Trier les lignes de sortie selon la colonne. Cette option active le format de sortie --list par défaut. Il est possible d’utiliser l’option --tree pour imposer une sortie arborescente et alors les branches de l’arborescence sont triées selon la colonne.
-z, --zoned
Afficher le modèle de zone pour chaque périphérique.
--sysroot répertoire
Collecter les données de processeur pour une autre instance Linux que celle utilisée pour la commande lsblk. Le répertoire indiqué est la racine du système de l’instance Linux à inspecter. Les nœuds du périphérique réel dans le répertoire cible peuvent être remplacés par des fichiers textuels avec des attributs udev.

CODE DE RETOUR

0
Succès.
1
Échec.
32
Aucun des périphériques indiqués n’a été trouvé.
64
Les périphériques indiqués n’ont pas tous été trouvés.

ENVIRONNEMENT

LSBLK_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de lsblk.
LIBBLKID_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de libblkid.
LIBMOUNT_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de libmount.
LIBSMARTCOLS_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de libsmartcols.
LIBSMARTCOLS_DEBUG_PADDING=on
Utiliser des caractères de remplissage visibles. Activation nécessaire de LIBSMARTCOLS_DEBUG.

NOTES

Pour les partitions, certains renseignements (par exemple les attributs de file) sont hérités du périphérique parent.

La commande lsblk doit pouvoir rechercher tous les périphériques blocs par numéros majeur:mineur, ce qui est fait en utilisant /sys/dev/block. Ce répertoire des systèmes de fichiers blocs est apparu dans le noyau 2.6.27 (octobre 2008). En cas de problèmes avec un noyau assez récent, vérifiez que CONFIG_SYSFS était activé au moment de la construction du noyau.

AUTEURS

Milan Broz <mbroz@redhat.com>
Karel Zak <kzak@redhat.com>

VOIR AUSSI

ls(1), blkid(8), findmnt(8)

DISPONIBILITÉ

La commande lsblk fait partie du paquet util-linux, elle est disponible sur <https://www.kernel.org/pub/linux/utils/util-linux/>.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr>, Michel Quercia <quercia AT cal DOT enst DOT fr>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Christophe Sauthier <christophe@sauthier.com>, Sébastien Blanchet, Jérôme Perzyna <jperzyna@yahoo.fr>, Aymeric Nys <aymeric AT nnx POINT com>, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Yves Rütschlé <l10n@rutschle.net>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Philippe Piette <foudre-blanche@skynet.be>, Jean-Baka Domelevo-Entfellner <domelevo@gmail.com>, Nicolas Haller <nicolas@boiteameuh.org>, Sylvain Archenault <sylvain.archenault@laposte.net>, Valéry Perrin <valery.perrin.debian@free.fr>, Jade Alglave <jade.alglave@ens-lyon.org>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Alexandre Kuoch <alex.kuoch@gmail.com>, Lyes Zemmouche <iliaas@hotmail.fr>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Alexandre Normand <aj.normand@free.fr>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

février 2013 util-linux