Scroll to navigation

RUNLEVEL(8) runlevel RUNLEVEL(8)

NOM

runlevel – Trouver les niveaux d'exécution SysV précédent et actuel

SYNOPSIS

runlevel [options...]

DESCRIPTION

Les niveaux d’exécution (Runlevel) sont une façon obsolète de démarrer ou de stopper des groupes de services utilisés par le système d’initialisation System V. Systemd fournit une couche de compatibilité qui crée un mappage entre les niveaux d’exécution et des cibles et les binaires associés tel runlevel. Toutefois, un seul niveau d’exécution peut être « actif » à un instant donné, tandis que systemd peut activer plusieurs cibles simultanément. Par conséquent, le mappage vers des niveaux d’exécution est peu clair et est seulement approximatif. Les niveaux d’exécution ne devraient pas être utilisés dans du nouveau code et sont en grande partie utiles comme une manière abrégée de référence aux cibles correspondantes de systemd dans les paramètres d’amorçage du noyau.

Table 1. Mappage niveaux d’exécution vs cibles de systemd

Niveau d’exécution Cible
0 poweroff.target
1 rescue.target
2, 3, 4 multi-user.target
5 graphical.target
6 reboot.target

DESCRIPTION

runlevel affiche les niveaux d’exécution SysV précédent et actuel s’ils sont connus.

Les deux caractères de niveau d’exécution sont séparés par un caractère espace unique. Si un niveau ne peut pas être déterminé, N est affiché. Si aucun niveau ne peut être déterminé, le mot « unknown » est affiché.

À moins d’être écrasé dans l’environnement, cela interrogera la base de données utmp sur les modifications récentes des niveaux d’exécution.

OPTIONS

L’option suivante peut être utilisée :

--help

Afficher un aide-mémoire succinct et quitter.

CODE DE RETOUR

Si un ou les deux niveaux d’exécution peuvent être déterminés, 0 est renvoyé et une valeur différente l’est en cas d’échec.

ENVIRONNEMENT

$RUNLEVEL

Si $RUNLEVEL est défini, runlevel affichera cette valeur comme niveau d’exécution actuel et ignorera utmp.

$PREVLEVEL

Si $PREVLEVEL est défini, runlevel affichera cette valeur comme niveau d’exécution précédent et ignorera utmp.

FICHIERS

/run/utmp

La base de données utmp dans laquelle runlevel lit les niveaux d’exécution précédent et actuel.

VOIR AUSSI

systemd(1), systemd.target(5), systemctl(1)

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par carmie, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Éric Piel <eric.piel@tremplin-utc.net>, Gérard Delafond <gerard@delafond.org>, Danny <dannybrain@noos.fr>, Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, François Wendling <frwendling@free.fr>, Philippe Batailler, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, David Prévot <david@tilapin.org>, Romain Doumenc <rd6137@gmail.com>, Thomas Vincent <tvincent@debian.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

systemd 250