Scroll to navigation

STRCMP(3) Manuel du programmeur Linux STRCMP(3)

NOM

strcmp, strncmp - Comparer deux chaînes

SYNOPSIS

#include <string.h>
int strcmp(const char *s1, const char *s2);
int strncmp(const char *s1, const char *s2, size_t n);

DESCRIPTION

La fonction strcmp() compare les deux chaînes s1 et s2. La locale n'est pas prise en compte (pour une comparaison basée sur la locale, consultez strcoll(3)). La comparaison est effectuée sur des caractères non signés.

strcmp() retourne un entier indiquant le résultat de la comparaison comme suit :

0 si s1 et s2 sont égales ;
une valeur négative si s1 est inférieure à s2 ;
une valeur positive si s1 est supérieure à s2.

La fonction strncmp() est similaire, mais elle ne compare (au plus) que les n premiers octets de s1 et s2.

VALEUR RENVOYÉE

Les fonctions strcmp() et strncmp() renvoient un entier inférieur, égal ou supérieur à zéro si s1 (ou ses n premiers octets) est respectivement inférieure, égale ou supérieure à s2.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
strcmp(), strncmp() Sécurité des threads MT-Safe

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C89, C99, SVr4, 4.3BSD.

NOTES

POSIX.1 ne spécifie uniquement que :

Le signe d'une valeur non nulle renvoyée doit être déterminé par le signe de la différence entre les valeurs de la première paire d'octets (interprétées comme des unsigned char) qui différent dans les chaînes comparées.

Dans la glibc, et comme dans la plupart des implémentations, la valeur retournée est le résultat arithmétique de la soustraction du dernier octet comparé de s2 au dernier octet comparé dans s1 (si les deux caractères sont identiques, la différence est 0).

EXEMPLES

Le programme suivant peut être utilisé pour illustrer le fonctionnement de strcmp() (recevant deux arguments) et strncmp() (recevant trois arguments). Tout d'abord, quelques exemples utilisant strcmp() :


$ ./string_comp ABC ABC
<str1> et <str2> sont égales
$ ./string_comp ABC AB      # le code ASCII de 'C' est 67; 'C' - ' ' = 67
<str1> est supérieure à <str2> (67)
$ ./string_comp ABA ABZ     # le code ASCII de 'A' est 65; le code ASCII de 'Z' est 90
<str1> est inférieure à <str2> (-25)
$ ./string_comp ABJ ABC
<str1> est supérieure à <str2> (7)
$ ./string_comp $'\201' A   # 0201 - 0101 = 0100 (ou 64 en décimal)
<str1> est supérieure à <str2> (64)

Le dernier exemple utilise une syntaxe spécifique à bash(1) pour générer un chaîne de caractères contenant un code ASCII 8 bits ; le resultat met en évidence que la comparaison des chaînes travaille sur des caractères non signés.

Et quelques exemples utilisant strncmp() :


$ ./string_comp ABC AB 3
<str1> est supérieure à <str2> (67)
$ ./string_comp ABC AB 2
<str1> et <str2> ont leurs deux premiers octets égaux

Source du programme

/* string_comp.c

Sous licence GNU General Public License version 2 ou supérieure. */ #include <stdio.h> #include <stdlib.h> #include <string.h> int main(int argc, char *argv[]) {
int res;
if (argc < 3) {
fprintf(stderr, "Usage : %s <str1> <str2> [<long>]\n", argv[0]);
exit(EXIT_FAILURE);
}
if (argc == 3)
res = strcmp(argv[1], argv[2]);
else
res = strncmp(argv[1], argv[2], atoi(argv[3]));
if (res == 0) {
printf("<str1> et <str2> sont égaux");
if (argc > 3)
printf(" pour les %d premiers caractères\n", atoi(argv[3]));
printf("\n");
} else if (res < 0) {
printf("<str1> est inférieure à <str2> (%d)\n", res);
} else {
printf("<str1> est supérieure à <str2> (%d)\n", res);
}
exit(EXIT_SUCCESS); }

VOIR AUSSI

bcmp(3), memcmp(3), strcasecmp(3), strcoll(3), string(3), strncasecmp(3), strverscmp(3), wcscmp(3), wcsncmp(3) ascii(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>, Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr> et Lucien Gentis <lucien.gentis@waika9.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

11 avril 2020